Challenge Kenya – Jour 27/30

Challenge Kenya : une image / un texte tous les jours pendant 30 jours

L’œil passager n’y verra que des feuilles, du vert, du flou.

L’œil de Romy est un cadeau pour qui sait se donner le temps. Il faut s’attarder, se perdre, étirer sa patience, s’immerger comme elle dans les lumineuses ténèbres de la forêt, celles qui vous entourent, vous protègent et vous bercent. Ainsi on le découvre, cet œil qui croise le nôtre. Regard rêveur ou concentré, il voit tout ce qui nous échappe. Au milieu des troncs, des branches et des feuilles, tout doit se faire vision. Les odeurs, les effluves ou parfums apportés par le vent, le souffle d’un mouvement qui effleure si doucement, la lumière obscurcie, une ombre déplacée, une couleur qui jaillit, une ligne qui se déforme, le moindre petit son, la plus fine musique.

Alors tout s’harmonise, se combine et s’assemble. Naissance du sixième sens, de l’unité des cinq, du temps qu’on leur octroie, de l’attention à tout.

Photo : Régis Derimay

Laisser un commentaire