Joseph Ponthus, À la ligne

Nos vies
Étiquetées
Calibrées
Cuites
Décortiquées
Carcasses poussées sur des rails
Lavées au jet industriel haute pression
Plongées dans ce monde de la ligne
Inhumain
Ou presque

N’ayez pas peur !

C'est juste une newsletter !
Abonnez-vous pour être informé•e des dernières nouveautés 🙂

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 réflexions sur « Joseph Ponthus, À la ligne »

  1. Lecture partagée 😉
    On oublie peut-être, trop facilement, que le travail dans l’usine se fait systématiquement sur une ligne. Une ligne-chaine. Une ligne d’écriture aussi pour ce texte. Écrire de là aussi justement : wah !

    1. Ligne, encore un mot riche de beaucoup de sens …
      J’ai dans l’idée d’augmenter le nombre de lignes de cette rubrique, mais pas toujours simple de mettre des mots sur ceux d’un livre que l’on reçoit différemment suivant les innombrables facteurs qui font une lectrice ou un lecteur…

Laisser un commentaire