20221029

"De temps en temps", ça commence par la météo, et ça continue avec ce qui vient en tirant sur le fil

Conditions exceptionnellement douces. Hors normes, loin dès habitudes. Quelque chose dont on va se souvenir, qui fera date, va marquer le temps et devenir une référence, un point de repère. L’année des conditions exceptionnellement douces ou la première année des conditions exceptionnellement douces. On verra. Mais d’une façon ou d’une autre, on pourra s’y référer, recaler une conversation, se remettre sur la même longueur d’onde dans un échange ou dans une lecture. On repartira ensuite d’un point commun, d’une base solide. Ça permettra de se caler dans le temps comme on se cale dans le paysage : tu vois l’arbre là-bas ? Pour qu’on puisse rejoindre l’autre dans cette phrase lorsqu’il y a plusieurs arbres, il va falloir préciser, un peu à droite par rapport au sommet de telle montagne, à une couleur particulière, à une forme remarquable, le troisième dans la file des hêtres, ou des mélèzes. Les références devront s’adapter à celui qui lit ou celui qui écoute. La réponse orale, elle, contiendra un petit quelque chose de plus. Un désintérêt ou une indifférence, une erreur ou une demande de précision, voire une confirmation que oui, on voit bien l’arbre là-bas et que c’est bien le même arbre. Apprendre à observer et à décrire le monde, pour pouvoir espérer le dire

N’ayez pas peur !

C'est juste une newsletter !
Abonnez-vous pour être informé•e des dernières nouveautés 🙂

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 réflexion sur « 20221029 »

  1. Bien dans l’air du temps et donc en phase avec le préambule. J’étais sur cette sente et moi aussi je m’y sentais bien…. Que du bien. Bises

Laisser un commentaire