Archives par mot-clé : Baudelaire

20230118

"De temps en temps", ça commence par la météo, et ça continue avec ce qui vient en tirant sur le fil

Neigeux. Les giboulées de neige matinales concernent, encore une fois, toujours prioritairement la Haute-Savoie et le Nord de la Savoie tandis qu’elles sont bien plus rares ailleurs avec même de courtes trouées sur le Sud-Est de la région. De nouvelles chutes de neige se mettent en places le long des Préalpes en mi-journée. Elles s’y renforcent un peu l’après-midi, ainsi que de Belledonne au Mont-Blanc et débordent sur les autres hauts-massifs internes. Elles cessent en milieu de nuit suivante. Il neige alors jusqu’en plaines mais les quantités sont très faibles.
Quantités attendues en montagne au-dessus de 800/1000 mètres

  • 15 à 25 cm en Haute-Savoie/Nord de la Savoie.
  • 10 à 20 cm en Préalpes et de Belledonne à la Lauzière.
  • 5 à 10 cm en Haute-Maurienne.
    Températures minimales comprises entre -1 et +1 degrés.
    Températures maximales comprises entre +1 et +3 degrés.
    Isotherme 0° vers 900 puis 300 mètres.
    Vent faible à modéré de Nord-Ouest.
    Prévisions Météo Alpes

Neigeux.
Tu réclamais la neige, elle descend, la voici …
Atmosphère ouatée, les flocons en tombant s’emparent de tous les bruits, les retiennent, les absorbent, les avalent, les effacent. La neige mange les clés qui tombent, dévore le bruit des pas, calmerait presque le vent, mais fait craquer les arbres. Légère en apparence, la neige est de flocons paisibles qui se rassemblent et pèsent jusqu’à se faire lourdeur sur les fragiles branches qui plieront sous le poids, réunion planifiée de malfaiteurs duveteux. Pour cacher ses forfaits, ce qui plie sous sa charge et ce qu’elle a cassé, la neige, sûre de son fait, déploiera en douceur un édredon douillet. Manteau blanc qui tordra toutes nos lignes droites et fera de nos angles de douces courbes arrondies, il cachera aussi nos pointes acérées et nous dérobera tout fourbi mal rangé. Adulée par les uns, redoutée par les autres, elle écrit blanc sur sombre une histoire que l’on aime autant pour sa violence que sa fragilité, toutes deux au service d’un charme indiscuté. La neige en quelque mot serait un oxymore, aux uns elle porte la paix, aux autres le souci, parfois les deux ensemble, exquise fleur du mal

20221022

"De temps en temps", ça commence par la météo, et ça continue avec ce qui vient en tirant sur le fil

De temps en temps

20221022

Encore de bonnes pluies. Jusqu’en milieu de journée : toujours un temps très couvert avec de fréquentes pluies, parfois marquées en centre-Isère/Bauges-Beaufortain/Haute-Savoie. Puis ces pluies s’évacuent vers l’Est et deviennent vite très faibles. Le soleil revient vite d’Ouest en Est au fil de l’après-midi et il fait assez beau partout d’ici la fin de journée.
Limite pluie-neige vers 2900 mètres (10-20 cm supplémentaires en Mont-Blanc au-dessus de 3300 mètres, un peu moins en Vanoise).
Températures minimales comprises entre +12 et +14 degrés.
Températures maximales comprises entre +18 et +22 degrés.
Isotherme 0° vers 3200 mètres.
Vent modéré d’Ouest-Sud-Ouest, sensible à haute-altitude.
Prévisions Météo Alpes

Encore de bonnes pluies. Une bonne pluie, une bonne tarte, une bonne raclée. Une bonne journée ? « On appelle bonne, une chose exactement adaptée à son service. » Alors pourquoi pas une bonne pluie pour une bonne journée, une journée en contraste, en trempé puis séché, une journée de changements, de lumière dans les gouttes, de reflets étincelants sur les surfaces ruisselantes. Une journée de détresse pour les nuages qui pleurent sur le monde tel qu’il est, leur eau qui part au loin sans plus nourrir la terre. Peut-être qu’ils pleurent de rire quand la cime des arbres leur chatouille le ventre ? Journée de profonde joie pour le jeune torrent qui reprend enfin vie, chante dans les aigus entre deux cabrioles, en voyant de là-haut qu’il a encore le temps de devenir plus grave avant d’avoir rejoint le fleuve digne et tranquille. Journée bonne ou pourrie, tout pour ne pas rester coincé•e•s, bloqué•e•s et enfermé•e•s entre les n de celui qui nous mine, l’ennui
Quoiqu’il ne pousse ni grands gestes ni grands cris,
Il ferait volontiers de la terre un débris
Et dans un bâillement avalerait le monde

20220730

"De temps en temps", ça commence par la météo, et ça continue avec ce qui vient en tirant sur le fil

Peu nuageux. Conditions très bien ensoleillées, à nouveau chaudes en après-midi. Pour le décor : quelques résidus nuageux, de type cumulus, autour des reliefs.
Températures minimales comprises entre +14 et +16 degrés.
Températures maximales comprises entre +29 et +33 degrés.
Isotherme 0° vers 3600 puis 4200 mètres.
Vent faible à modéré de Nord.
Prévisions Météo Alpes

Pour le décor : résidus nuageux, et souvenirs d’orages, nuages de carton pâte, façades évidées, espoirs de pluie déçus face à la sécheresse, au jauni, au cassant, aux herbes folles remisées dans le foin. Décor juste pour faire joli. Oui, ce n’est pas le petit nuage frivole et désinvolte qui viendra abreuver la plante qui baisse la tête, mais suivant l’orientation du soleil, il peut déjà lui offrir un peu d’ombre, ralentir le processus, lui permettre de tenir jusqu’à la prochaine pluie. Le décor sur nous-autres agit plus subtilement que l’arrosoir d’eau fraiche, il participe mais jamais ne fera, seul, toute la différence. Il vient chercher en nous un écho, un souvenir, une teinte ou une senteur. Il est là dans les films pour nous mettre dans l’ambiance. On fait aussi la guerre par des journées radieuses et mourir au soleil n’en est pas moins mourir, mais nous sommes ainsi faits par nos correspondances que la pluie et le sombre nous préparent mieux au drame. Émotions et couleurs ont des affinités, de même avec les sons qui caressent nos humeurs, ou le goût de la madeleine, trempée dans la tisane. Alors oui au décor qui a son importance, pas la même pour tout le monde en fonction des histoires, dans tous ces oxymores, chacun choisi son pôle. Il y aurait en nous des rouages dérobés, cachés sous des tentures, qui nous prennent par la main, par le nez, pas l’oreille, cette atmosphère obscure qui enveloppe la ville, aux uns porte la paix, aux autres le soucis. Tous ces liens irréels que Baudelaire a tressés avec ses fleurs du mal

20220708

"De temps en temps", ça commence par la météo, et ça continue avec ce qui vient en tirant sur le fil

Grand ciel bleu pour tout le monde, rares cumulus.
Températures minimales comprises entre +12 et +15 degrés.
Températures maximales comprises entre +29 et +32 degrés.
Isotherme 0° vers 4700 mètres.
Vent faible à modéré de Nord-Est, bise localisée.
Prévisions Météo Alpes

Rares cumulus. Isolés, singuliers. Seuls nuages blancs perdus dans le grand bleu du ciel, ils ne peuvent être mieux vus, admirés plus pleinement, plus exclusivement. Ils affirment ce qu’ils veulent, personne pour les relire ou pour les contredire. Ils sont les rois du ciel, objets des attentions de quiconque lève les yeux, octroie aux altitudes un regard même distrait. Adulés par les branches qui agitent dans le vent leurs feuilles envieuses de cimes, mais parmi les nuées ils n’ont aucune oreille, personne pour recueillir leurs pensées du moment, échanger avec eux dans la même langue muette, celle que parlent les nuages au temps des retrouvailles, au jour des accolades et des discrets coups de main, des soutiens salutaires. Alors rares cumulus dans le grand bleu du ciel, si loin de leurs pareils et de leurs doux échanges, ils se laissent dissoudre au premier vent venu ou partent retrouver leurs semblables, leurs frères. Solitude double face, de spleen en idéal.